Retrait
Livraison
Chiudi
Réservez maintenant

Excusions Palerme Monreale

Joyau d'art en méditerranée

Excusions Palerme Monreale

 

Palerme a été fondée par les Phéniciens au VIIe siècle avant J.-C. sous le nom de Ziz (fleur), elle a été conquise par les Romains qui lui ont donné le nom de Panormus (du grec, tout port).

 

La ville de Palerme, située entre la mer, le promontoire du Monte Pellegrino et les plantations d’agrumes de la Conca d’Oro, est considérée comme le point nodal culturel et économique entre la mer Méditerranée et l’Europe.

 

C’est pourquoi, dans le passé, ce fut une terre de conquête pour les Sicans, les Crétois, les Élymes, les Grecs, les Phéniciens, les Romains, les Byzantins, les Arabes, les Normands et les Souabes, les Angevins, les Aragonais, les Espagnols et les Autrichiens. Tous ces peuples ont laissé des monuments et des vestiges extraordinaires.

Le Palermo historique se concentre dans la zone appelée « Quattro Canti » (également appelée Teatro del sole, étant toujours exposée au soleil), une place de forme octogonale qui comprend en gros quatre quartiers: L’Albergheria, Il Capo, La Cala et La Kalsa. Vous y trouverez tous les monuments anciens de la ville et la beauté mixte médiévale et nord-africaine des rues et des places typiques de la Sicile.

 

La chapelle palatine arabo-normande des années 1130-40, située dans le somptueux Palazzo dei Normanni, qui abrite aujourd’hui le Parlement sicilien et fut autrefois la chapelle royale du roi normand de Sicile, présente un intérêt particulier. La chapelle palatine reste un exemple important et splendide de l’architecture byzantine et sarrasine. L’élégante mosaïque à l’intérieur a été définie comme l’une des plus belles et des mieux conservées de tout le territoire italien.

 

La Cathédrale de Palerme

 

La Cathédrale, fondée à la fin du XIIe siècle, est un autre monument qui constitue un témoignage historique remarquable. Il contient la tombe de Frédéric II et d’autres souverains et se caractérise par la présence de différents styles dus à une longue série de restaurations. Construite en 1170 par l’archevêque Gualtiero Offamilio sur le site d’une ancienne basilique fondée par Saint Grégoire, elle est ensuite devenue une mosquée pendant la période sarrasine.

 

La Cathédrale est richement décorée de splendides fresques et mosaïques des XIIe et XIIIe siècles et comporte plusieurs sculptures de Gagini et de Villareale, ainsi que la célèbre « Assomption » de Vélasquez qui accompagne d’autres tableaux d’artistes inconnus. Sa crypte contient les tombes, au nombre de 21, des archevêques de Palerme et le célèbre « Tabularium », archive historique de documents importants en latin, grec et arabe. De valeur considérable sont également les vêtements ecclésiastiques et certains instruments de rite catholique, ainsi que la célèbre couronne de Constance de Sicile conservée depuis 1491.

 

L’église de San Giovanni degli Eremiti de 1132, située près du Palais Royal, est un autre exemple de l’architecture arabo-normande de la ville de Palerme. Construite au-dessus d’une mosquée, elle possède une tour d’origine normande avec des éléments gothiques. Dans l’ensemble, l’église est sans aucun doute l’un des monuments les plus frappants de la ville en raison de ses décorations de style arabe, de ses jardins aux arbres majestueux et de ses petits couvents élégants.

 

L’église Martorana

 

Un autre monument d’un intérêt considérable est l’église Martorana, construite par Georges d’Antioche qui était amiral du roi Roger (12e siècle). L’église d’origine gréco-orthodoxe pendant la période normande, a été convertie en église catholique, puis est devenue partie du diocèse catholique byzantin de Piana degli Albanesi en 1935. Sa construction arabo-normande d’origine a été modifiée au XVIIe siècle lorsque la partie centrale de la nef et une partie de la mosaïque ont été remplacées par des fresques et des décorations de style baroque.

 

Cependant, les caractéristiques originales de l’élégante architecture arabo-normande sont toujours présentes, en particulier dans l’une des mosaïques les plus célèbres de la Martorana, celle qui représente le couronnement de Roger II par le Christ, et dans la partie supérieure des murs et de la coupole, avec la représentation du Christ Pantocrator, où les mosaïques sont entièrement recouvertes de décorations en mosaïque de l’époque byzantine, les plus anciennes de toute la Sicile et d’une grande importance, en raison de leur lien avec celles concernant Daphné, en Attique.

 

Excursions Palerme Monreale.

  • Autonoleggio Palermo Aeroporto
  • Cattedrale di Palermo
  • Chiesa di San Cataldo Palermo
  • Piazza Quattro Canti Palermo
  • Palermo Teatro Politeama
  • Piazza Pretoria Palermo
  • Duomo di Monreale
  • Monreale il Duomo
  • Palermo Mercato della Vucciria
  • Mondello Palermo

Disponibilité et demande de réservation

    Informations personnelles

    Détails de l'excursion

    Autres informations

    Message

    Privacy

    Je déclare avoir lu et accepté la politique de Privacy